Tous les articles

ALIMENTATION : LES TENDANCES EN VOGUE

20 mai 2016 à 19 h 22 min par illi

7 partages

Une alimentation saine et intelligente répond aux besoins du corps et lui procure énergie positive et bien-être. Mais quels choix diététiques conviennent le mieux ? Les réponses de la nutritionniste.

Pour des raisons spirituelles, éthiques, écologiques ou physiques, nous optons pour des modes alimentaires différents : végétarien, végétalien, macrobiotique, à base d’aliments crus, sans gluten… Mais il est important de ne rentrer dans aucun dogme, de rester à l’écoute de ses besoins et si nécessaire, de consulter un professionnel pour ajuster son alimentation. Car si un régime à base d’aliments crus ou végétalien réussit à certains, d’autres peuvent accuser certaines carences.

Alimentation végétarienne

En clair, la viande et le poisson sont exclus, mais vous pouvez consommer les produits laitiers et les œufs. Des études ont prouvé que le mode d’alimentation végétarien pouvait réduire le risque de survenuede maladies cardio-vasculaires, les problèmes de vésicule biliaire, le diabète, l’hypertension artérielle, l’ostéoporose, le cancer du côlon et les diverticuloses. Mais selon certains spécialistes de l’alimentation, une carence en fer viendrait brouiller ce si joli tableau. Certaines graisses très utiles comme les oméga-3, présentes dans le poisson, passent également à la trappe. Pourtant, il a été démontré que ces acides gras ont un rôle essentiel dans le fonctionnement des cellules nerveuses du cerveau. Alors, pour combler ce manque, on peut ajouter à son alimentation des huiles riches en oméga-3 comme l’huile de colza ou de noix, des compléments alimentaires ou des graines de lin.

Alimentation végétalienne

Cela consiste à n’ingérer aucun produit d’origine animale. Selon ce concept radical, le lait ne serait donc plus approprié pour l’être humain adulte. Vous ne serez donc pas surprises si je vous dis que le végétalisme est très controversé ! Malgré cela, la science reconnaît ce mode alimentaire comme un atout pour les adultes qui ne “fabriquent” plus les enzymes nécessaires à la bonne digestion des laitages (fromages, yaourt, etc.). Les spécialistes alternatifs de la santé sont aussi souvent d’accord pour affirmer que le lait altère les muqueuses et affaiblit le système immunitaire. Si vous souffrez d’allergies saisonnières, de rhumes fréquents, de sinusites, de bronchites ou d’otites à répétition, il serait préférable d’exclure les produits laitiers de votre alimentation. Privilégiez le fromage de chèvre frais et cru si vous ne pouvez pas vous en passer. Dans le “véganisme”, les protéines sont fournies par les légumineuses, les fruits oléagineux, les céréales complètes et les graines. En ce qui concerne le calcium, il faut savoir que les laitages végétaliens (soja, riz, amandes, etc.) en contiennent autant que le lait de vache. Certaines eaux minérales constituent également un apport non négligeable.
L’hypertension, la polyarthrite rhumatoïde et l’asthme seraient quant à eux limités par le végétalisme. Il est par ailleurs recommandé de prendre des compléments en vitamine B12, absente dans les végétaux, ou de consommer des aliments qui en contiennent.

Alimentation macrobiotique 

Elle se rapproche du mode d’alimentation végétalien, avec la possibilité de consommer des petites quantités de poissons et des fruits de mer. La consommation de produits laitiers n’est pas encouragée. Les aliments sont choisis selon leurs propriétés yin ou yang. Les aliments yin, calmants, incluent les légumes verts et les fruits frais et oléagineux. Les aliments yang, plutôt fortifiants, sont le poisson, les racines, les tubercules et les céréales.

Alimentation à base d’aliments crus

Ce qu’on appelle plus communément aujourd’hui la raw food ne consiste pas uniquement en la consommation de produits crus. Il s’agit aussi d’ingérer tout ce qui est cuit à 40–47 °C maximum, température au-delà de laquelle les produits cuits perdraient leurs qualités nutritives. Selon cette approche, manger beaucoup de fruits et légumes crus et des aliments non cuits maintiendraient “l’activité chimique”, favorisant le système digestif et augmentant la longévité. L’adepte du raw food privilégie les fruits et légumes de saison, les fruits secs, les oléagineux, les salades, les smoothies et les graines germées. Le blender et le four déshydrateur, pour cuire à basse température, deviennent donc ses plus grands alliés ! Attention, rien aujourd’hui ne prouve l’intérêt de ce genre de régime alimentaire.

Alimentation sans gluten

Les personnes intolérantes au gluten (maladie cœliaque) sont obligées de suivre un mode d’alimentation spécifique. Les spécialistes de la nutrition reconnaissent au gluten certains points faibles : il est lourd à digérer et peut générer constipations et inflammations des intestins. Pour finir, le gluten fait grossir et donc, ce régime peut être conseillé si vous voulez perdre du poids. D’aucuns pensent qu’une alimentation sans gluten peut priver de nombreux éléments clés de l’alimentation tels que les vitamines et les fibres, essentielles à l’équilibre alimentaire. Si vous optez pour un régime sans gluten, il est important d’étudier la meilleure façon de le remplacer. Par exemple, certaines farines (farine de châtaigne, de riz, de pois chiches, de maïs, de sarrasin etc.) peuvent se substituer à la farine de blé.

Produits bio

Quel que soit le mode d’alimentation que vous adoptez, privilégiez les produits bio, que ce soit pour les légumes et les fruits (que vous pouvez manger avec leurs peaux, car généralement sans pesticides), ou les œufs fermiers (pas d’antibiotiques).

Dr Meryam Khaled, nutritionniste

illi

La Marocaine Libre & Moderne

Commentaires

Nouvel article !

title Post

  • Fatima benabdellah
  • >Mode
  • 04 Dec
 

DES ÉTUDIANTS RASENT LA TÊTE ET LES SOURCILS D'UNE JEUNE FILLE

  • auteur illi
  • Coup de gueule!
  • 19 jeu
 

LA ROCHE POSAY COMPLÈTE SA GAMME TOLERIANE

  • auteur Dania Maimouni
  • Soin
  • 21 sam

Nouvel article !

Opta Team : Messi s'abonne, Neymar

  • auteur Fatima benabdellah
  • Mode
  • 04 Dec