Tous les articles

DANS L’HAIR DU TEMPS

24 mai 2016 à 13 h 09 min par Zora El Hajji

6 partages

En mai, on se colore comme il nous plaît ! La période est idéale pour changer de tête et la bonne nouvelle, c’est que les tendances foisonnent. Si vous souhaitez illuminer ou assombrir vos cheveux, voici quelques éclairages…

Bronde hair don’t care

Nouvelle tendance qui fait un tabac sur les podiums et les red carpets, le bronde a définitivement le vent en poupe. À cheval entre le blond et le brun, il offre à vos cheveux un éclat sans commune mesure.
Le bronde est tel un rayon de soleil qui illumine le teint et s’adapte à toutes nos carnations de Méditerranéennes.
Contrairement à l’ombré hair, qui consiste à n’éclaircir que les pointes, le bronde est un balayage aussi bien vertical qu’horizontal 

Astuce : il est nécessaire de puiser dans une gamme de soins qui évite aux cheveux de dégorger ou de se déshydrater. On privilégie donc des shampooings protecteurs, puis des crèmes ou huiles très hydratantes.

bronde hair

J’ai testé le bronde

Si vous pensez que c’est l’affaire d’une demi-heure… erreur fatale ! Le bronde requiert une sacrée dose de patience. Mais le résultat en vaut la peine.
Après une demi-dépigmentation de fines mèches, la technique du layering permet d’homogénéiser la couleur. On a le temps de regarder un bon film avant le premier lavage. Car oui, les brunes se verront condamnées à goûter aux joies d’une (interminable) attente. On l’aura compris, un cheveu foncé nécessite davantage de temps pour une dépigmentation réussie et appliquée. S’ensuit alors la coloration adéquate pour donner de la brillance à la chevelure.

On aime : le côté « retour de vacances ». Le teint est illuminé et le volume des cheveux est comme doublé !
On aime moins : les longues heures requises pour un résultat parfait. Munissez-vous de livres, films et du dernier numéro d’illi pour faire passer le temps. Il faut également hydrater les cheveux de manière régulière au risque de se retrouver avec des pointes cassées.
Agence Tribumode : 400, bd Al Massira El Khadra, Casablanca.

hair strobing

Hair strobing : halo de lumière

Le terme «strobing» n’est plus à présenter. Il a inspiré les plus grands make-up artists du globe et a illuminé les teints les plus ternes. Et cette lumière est également recherchée sur le cheveu.
Comment ? On éclaircit certaines zones de la chevelure pour la restructurer et lui donner des coups de spotlight ciblés et bien mesurés. Résultats : des vagues de lumières naturelles et s’adaptant à chaque forme du visage et à chaque coupe.

Astuces : on peut s’appliquer une petite pointe de Sunkiss Jelly de L’Oréal pour un petit zeste de rayons de soleil !

sombré hair

Le sombré hair

La saga des colorations in continue avec le sombré hair. Le compromis parfait pour les brunettes qui ne souhaitent pas renoncer à leur côté «dark». Le sombré hair est un apport de lumière mesuré et timide. Pour celles qui souhaitent approcher le soleil sans se bruler, ceci est la meilleure méthode. Le sombré hair est un mi-balayé qui opte pour des couleurs chaudes mais discrètes (miel, caramel…). Une superbe alternative pour une coupe au carré !

marrons

 

Chauds ou glacés les marrons ?

La saison n’empêchera pas les colorations marrons d’avoir le vent en poupe. Qu’il soit chaud ou glacé, le marron est de mise. Mocca, châtain foncé, chocolat, cuivré ou noisette, cendré… Le brun est omniprésent ! On opte tout de même pour un marron doux, pour ne pas durcir le visage. Attention !
Le cuivré est une nuance très difficile à effacer, on réfléchit avant de l’adopter.

Coup de coeur : le mocca. Une nuance chic et élégante.

denim hair

Insolite mais on adopte : le denim hair

Oui oui, blue jean, c’est la couleur tendance… pour les cheveux ! Un coup de pinceau frais et osé. Une coloration qui s’adapte à
toutes les carnations mais surtout aux caractères bien trempés. L’éventail des nuances blue jean est aussi large qu’attrayant.

On aime : le côté audacieux
On aime moins : le temps de la décoloration et l’entretien. Il faut en effet penser à décolorer les racines de manière très régulière.

 

hair du tps 2 

 

hair du tps 3

Zora El Hajji

Journaliste Illi Mag

Commentaires

Nouvel article !

title Post

  • Fatima benabdellah
  • >Mode
  • 04 Dec
 

LES PREMIÈRES IMAGES DU MUSÉE YVES SAINT LAURENT À MARRAKECH

  • auteur Dania Maimouni
  • C' nouveau
  • 24 mar
 

FEMINISM & FAT : LA PHOTO CENSURÉE PAR FACEBOOK

  • auteur Salma Zaid
  • Coup de gueule!
  • 24 mar

Nouvel article !

Opta Team : Messi s'abonne, Neymar

  • auteur Fatima benabdellah
  • Mode
  • 04 Dec