Tous les articles

SPLENDEURS DE L’ART RURAL MAROCAIN

23 juin 2016 à 13 h 36 min par Khadija Alaoui

8 partages

Imaginez les splendeurs des arts ruraux du Maroc rÉunis dans un seul lieu... c’est ce qu’offre, jusqu’à fin juillet, la galerie de l’immobilier prestigia anfa. dans cet espace habité pour l’occasion par plus de 400 pièces, le regard s’émerveille face à autant d’objets usuels et décoratifs.

Poteries, céramiques, tapis, bijoux, vêtements, armes… La collection réunie par les soins de Khalil El Gharib déploie les richesses d’un patrimoine parfois méconnu, souvent ignoré. Le travail de fourmi effectué par le collectionneur passionné pendant près de 28 ans s’inscrit dans un retour aux sources indispensable à notre mémoire collective, car comme disait Laurent de Belgique, “la splendeur d’un pays gît dans l’âme et dans le génie créateur de sa population”.

C’est ce qui a guidé la galerie de l’immobilier Prestigia Anfa qui “continue à ensemencer notre mémoire en ouvrant à chaque fois une nouvelle fenêtre sur notre passé, qu’il soit citadin ou rural”, rappellent les organisateurs de l’événement. Cette invitation à plonger dans notre identité démarre par une immersion dans le passé pour rapprocher le visiteur des us et coutumes des populations locales, de Tanger à Lagouira. Au total, ce sont plus de 400 pièces usuelles ou décoratives que Khalid El Gharib a eu la lourde tâche de réunir ; ces objets ayant été dispersés aux quatre coins du monde. Mais avec une patience d’orfèvre, il a réussi à reconstituer ce riche patrimoine.

Créativité et savoir-faire ancestral

L’identité marocaine, à travers ses diverses composantes, est représentée à travers la touche amazighe, l’art juif, la culture arabe et méditerranéenne. Des influences qui se sont entrecroisées pour créer un art sans pareil. Chaque pièce est le témoin d’un passé séculaire et d’un savoir-faire ancestral. Les broderies, véritable hymne poétique à la couleur dans toute son originalité et sa beauté ; la poterie, art collectif et populaire ; ou encore les objets d’apparat, de guerre et de chasse… Tous révèlent, par la finesse des détails et la richesse des décorations, le soin apporté à leur fabrication. Les tapis, avec leurs différents motifs et losanges, renvoient également aux influences et brassages, mais aussi au pouvoir de l’imaginaire et de la créativité au sein des familles rurales.
La dernière pièce maîtresse de cette collection n’est autre qu’une série de bijoux. 200 pièces uniques, véritables trésors de l’orfèvrerie, éveillent la richesse d’un patrimoine exhumé de l’oubli et offert en admiration aux visiteurs de la galerie Prestigia à Casablanca.

Khadija Alaoui

Commentaires

Nouvel article !

title Post

  • Fatima benabdellah
  • >Mode
  • 04 Dec
 

LES MILLE ET UNE FACETTES DU JEÛNE

  • auteur Khadija Alaoui
  • Ego trip
  • 23 jeu
 

OPÉRATION ZÉRO MIKA

  • auteur illi illi
  • ACTU
  • 23 jeu

Nouvel article !

Opta Team : Messi s'abonne, Neymar

  • auteur Fatima benabdellah
  • Mode
  • 04 Dec