« Mother India » by Sifeddine Elamine

4 août 2015 à 12 h 10 min Géraldine Dulat

255 partages

Né en 1982 à Versailles, Sifeddine Elamine grandit entre le Maroc et la Suisse. Au départ spécialisé en architecture d’intérieur, c’est une rencontre qui lui ouvre les portes de la photographie en 2004. Autodidacte et instinctif, cette nouvelle passion deviendra vite sa profession, travaillant dans tout le Maroc pour des commandes très diverses.

Si ses clichés publicitaires, cinématographiques, événementiels ou institutionnels circulent sous nous yeux, ce sont là des images beaucoup plus personnelles, collectées au fil des voyages, cueillies dans l’instant, que nous livre ce photographe discret et peu enclin aux expositions. Les images sont brutes, non retouchées, en cohérence avec cette idée que si la rencontre est belle, et l’art maîtrisé, le cliché parle de lui-même. « J’ai appris la technique photographique sans formation, avec ma volonté de garder des souvenirs, une trace indélébile, et parce que pour moi, seule la maîtrise de cet art pouvait figer la beauté de l’instant et en transmettre l’émotion ». 

Géraldine Dulat

GD, Red’chef d’Illionweb.ma, possède un œil laser bionique validé par une échographie durant sa période fœtale. Ce qui lui en fait trois, donc. Elle a trépigné sur place pour un site web généraliste féminin lors la période FDM après avoir bossé pour la réforme du Code de la Famille et de la Nationalité qu’il fallait désormais faire rayonner dans le monde intergalactique. Elle en parlait à Aïcha Sakhri, fort d’accord par ailleurs, durant mille et un jours. C’est grâce à Dalia medias qu’elles ont pu se lancer dans l’aventure en février 2011, avec la V1. Illionweb.ma défend une féminité universelle et mixte où les droits des femmes sont considérés des droits humains. Ce qui n’est pas encore le cas pour tout le monde, non, non, non.

Nouvel article !

title Post

  • Fatima benabdellah
  • >Mode
  • 04 Dec